Merci pour votre présence à la conférence du 4 octobre

Le thème de la relation thérapeutique a été abordé en parlant notamment de la déprise, qui permet au thérapeute de rencontrer la personne qui vient le voir sans être parasité par une ressemblance ou un rappel d’une autre personne. Ceci est un aspect fondamental auquel chaque praticien /praticienne se prépare afin d’être totalement disponible pour chaque personne qui vient consulter. Cette relation permet d’être disposé à lire le savoir de la personne et lui restituer. Il a été aussi question de la difficulté de l’idée du changement, des pathologies actuelles que sont les deuils  non accomplis, les dépressions, les burn-out, la perte des racines (donc du sol), et des messages donnés par les patients.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *